Éki'libre
Bienvenue sur ce forum pour passionné(e)s d'équitation: Éki' libre!
n'hésitez pas à vous inscrire pour pouvoir poster dans différents sujets et participer aux activités du forum.
(étho, soins, passage des galops, évènements, maladies, débats, séances...)
Pas besoin d'être un grand cavalier pour passer du temps sur éki'libre !

vous n'êtes pas encore connecté ? Un tas de possibilités vous sont refusées ! inscrivez-vous ou connectez-vous et ayez accès à bien plus du forum !

Éki'libre

Éki'libre est un forum convivial pour les amoureux des chevaux et de l'équitation ou pour ceux qui veulent découvrir cet animal extraordinaire!
 
Accueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La maladie cushing ou PPID [Cushing 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 230
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/08/2014
MessageSujet: La maladie cushing ou PPID [Cushing 1]    Dim 12 Juil - 12:11

La PPID est bien différente de l’IR (Insulino-Résistance) et de  l'hypothyroïdie. C’est la raison pour laquelle il y aura trois articles sur le sujet.



Cheval atteint de la maladie de cushing.

Définition :
Cushing (ou PPID) est un dysfonctionnement de l'hypophyse (Glande endocrine située à la base du crâne et qui libère des hormones) qui provoque des troubles hormonaux. La glande hypophysaire sécrète de grandes quantités de l'hormone qui stimule la production de cortisol, une hormone du stress. On considère que cette maladie atteint des chevaux matures, ou même très âgés

Symptômes:

-Une fourbure inexpliquée à l'automne

-Des poils longs qui ne partent pas à la mue

-Une fonte musculaire

-Des difficultés de régulation de la température corporelle
 
-Une transpiration excessive ou une absence de transpiration

-Une augmentation du volume mammaire et/ou de la production de lait chez certaines juments

-Un fourreau graisseux et/ou des sécréterions grasses et épaisses chez certains hongres

-Une léthargie (sommeil profond et prolongé)

-De mauvaises performances et des infections fréquentes

-Des ulcères à la bouche

-Des changements de peau (épaississement, assombrissement, pellicules, odeur désagréable).


Tests de dépistage:
Une prise de sang ou une mesure de la réponse du cortisol à une stimulation de dexamethasone (hormone effet anti-inflammatoire) (test qui peut néanmoins entraîner un déclenchement ou une amplification de la fourbure) permettent de diagnostiquer la maladie de Cushing chez les équins.


Possibilités de traitement :
La Maladie de Cushing/PPID est contrôlée par l'utilisation du Pergolide, disponible dans les pharmacies préparatrices et uniquement sur prescription vétérinaire. Certains équidés peuvent avoir besoin d'une dose plus élevée en automne et en hiver et revenir à leur dose normale au printemps. La baie de Gattilier (arbrisseau méditerranéen qui pousse dans toutes les régions à climat subtropical), disponible sous plusieurs formes, pourrait aider à contrôler les symptômes chez certains chevaux, particulièrement ceux qui sont concernés par une production excessive de prolactine. La plupart des équidés définitivement diagnostiqués comme Cushing auront besoin d'être maintenus sous pergolide.  Un traitement efficace implique aussi des mesures destinées à l'insulino-résistance, l'hopothyrïdie et la fourbure s’ils sont présents.



Source principale: thelaminitissite.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La maladie cushing ou PPID [Cushing 1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cushing
» Syndrome de Cushing ...!
» Soulager les symptôme de Cushing
» Maladie des pieds et des membres
» Maladie de l'herbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Éki'libre :: Dans ses poils dorés :: Maladies-